Une association écologiste des Pyrénées-Orientales s’est insurgée lundi contre une décision de la mairie de Perpignan de supprimer les bancs publics. Une mesure qui vise directement les SDF selon elle.