L’assaut armé contre “Charlie Hebdo” a fait 12 morts, dont Charb, le directeur de la publication, et les caricaturistes Cabu et Wolinski. Connu pour sa liberté de ton, le journal satirique a été la cible, ces dernières années, de plusieurs attaques.