La police était toujours jeudi matin sur la piste des deux suspects de l’attentat contre “Charlie Hebdo” : Chérif et Saïd Kouachi, deux frères déjà connus des services antiterroristes. Le premier avait déjà été condamné en 2008.