Selon plusieurs témoins de l’attaque de “Charlie Hebdo”, les tueurs ont affirmé agir au nom d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), la franchise yéménite de la nébuleuse terroriste. Et l’un d’eux aurait suivi un entraînement militaire au Yémen.