Les frères Kouachi, jihadistes français soupçonnés d’avoir perpétré la tuerie à “Charlie Hebdo”, étaient toujours en fuite vendredi. Les forces de l’ordre sillonnent actuellement une vaste zone boisée à environ 80 km au nord-est de Paris.