Le Front National regrette de ne pas avoir été “invité” au rassemblement de dimanche pour “Charlie Hebdo”. Son éventuel participation à cette manifestation républicaine divise la classe politique et fissure le discours unitaire.