Dans un communiqué, Al-Qaïda dans la péninsule arabique, une branche yéménite de l’organisation terroriste, affirme avoir commandité l’attaque des frères Kouachi et choisi “Charlie Hebdo” pour cible.