Une enquête a été ouverte, lundi, contre Dieudonné pour apologie du terrorisme. Le polémiste a tourné en dérision la mobilisation nationale de dimanche tout en concluant sur sa page Facebook : “Je me sens Charlie Coulibaly”.