La Cour de cassation a annulé mardi la condamnation de l’ancien directeur du complexe chimique AZF pour sa responsabilité dans l’explosion qui avait fait 31 morts et des milliers de blessés en 2001. Un nouveau procès aura lieu à Paris.