La une de “Charlie Hebdo” à paraître mercredi a déclenché une mise en garde des autorités musulmanes en Égypte. Al-Azhar, principale autorité de l’islam sunnite, estime que la publication de nouveaux dessins du Prophète va “attiser la haine”.