Un des cinq enfants de Latifa Ibn Ziaten a été la première victime de Mohammed Merah en 2012. Depuis, elle tente de détourner les jeunes des sirènes islamistes. Elle explique sa démarche dans une interview accordée à France 24.