Le polémiste Dieudonné, qui a écrit dimanche sur Facebook se sentir “Charlie Coulibaly”, en référence aux attentats meurtriers de Paris, répondra devant le tribunal correctionnel de faits d’apologie d’actes de terrorisme.