Le gendarme placé en garde à vue mercredi dans l’enquête sur le tir de grenade responsable de la mort du militant écologiste Rémi Fraisse, en octobre, sur le site du barrage de Sivens, a été remis en liberté.