“Les Français de confession musulmane ont les mêmes droits, les mêmes devoirs, que tous les citoyens”, a déclaré François Hollande à l’Institut du monde arabe, une semaine après les attentats sanglants qui ont frappé la France.