L’Algérien Djamel Beghal, figure de l’islamisme radical, actuellement incarcéré à Rennes, est le seul lien connu de la police entre Amedy Coulibaly et Chérif Kouachi. Le détenu est placé à l’isolement depuis les attentats.