Le secrétaire d’État américain John Kerry, présent vendredi à Paris, s’est “excusé” de ne pas avoir été présent lors de la marche parisienne du dimanche 11 janvier. Il a également échangé avec François Hollande à propos de la lutte antiterroriste.