Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés, dimanche à Paris, pour protester contre les massacres perpétrés par la secte islamiste Boko Haram au Nigeria. Début janvier, plus de 2 000 personnes ont été exécutées au nord du pays.