Le Front de gauche, le PC, les Verts et quelques frondeurs du PS ont fait front commun lundi soir à Paris lors d’un rassemblement de soutien à Syriza, le parti grec anti-austérité donné favori aux législatives anticipées du 25 janvier.