Quatre personnes soupçonnées d’avoir apporté un soutien logistique au tueur de l’HyperCacher et de Montrouge, Amedy Coulibaly, ont été déférées mardi au tribunal en vue de possibles mises en examen, selon le procureur de la République.