Quatre hommes soupçonnés d’avoir aidé les auteurs des attentats de Paris ont été mis en examen et écroués. Trois sont poursuivis pour avoir acheté du “matériel” pour Coulibaly, mais aucun n’est mis en examen pour complicité d’assassinat.