Un élève de 8 ans a été entendu, mercredi, dans un commissariat de Nice pour des propos qu’il aurait tenus sur les auteurs de la tuerie de “Charlie Hebdo”. L’avocat affirme qu’il est poursuivi pour apologie de terrorisme, ce que nie le commissaire.