Au terme de 48 heures de garde à vue, Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen et ex-responsable du GUD, a été mis en examen pour “escroquerie” dans le cadre de l’enquête portant sur le financement de campagnes électorales du Front national.