C’est Gisèle qui part faire la bringue avec ses deux bonnes copines. Sur le retour, ivre, elle perd le contrôle de sa voiture qui finit dans un arbre. Toutes les trois meurent et se retrouvent devant St Pierre.
Devant St Pierre, on répond aux questions et il est impossible de mentir. Et la sanction est soit la clé de la porte du Paradis ou celle de la porte de l’Enfer !
St Pierre s’adresse à la première copine de Gisèle :
– Dis-moi, ma fille, as tu été une bonne âme sur Terre ?
– Oh oui St Pierre ! J’ai élevé mes trois enfants et j’ai tout sacrifié pour eux. Puis quand mon mari est tombé malade, je l’ai soigné jusqu’à sa mort et ne me suis jamais remariée.
– C’est bien ma fille, voici ta clé.
– Quelle est cette clé ? lui demande t-elle
– C’est la clé du Paradis : tu l’as bien méritée, lui répond St Pierre

Puis vient le tour de la deuxième copine de Gisèle qui lui raconte comment elle a assisté et soigné ses parents jusqu’à leur mort et lui exprime combien elle serait heureuse de les retrouver au Paradis, où ils doivent se trouver.
St Pierre lui tend une clé et lui dit :
-Prends cette clé, elle t’ouvrira la porte du Paradis

Puis vient le tour de Gisèle, qui a eu une vie bien moins pure … et on ne peut mentir ! Gisèle raconte :
– A peine mariée, j’ai eu une aventure avec mon petit voisin, qui était trop mignon. Je lui ai tout appris en amour ! Puis pour assurer ma promotion à la Préfecture ou je travaillais, je n’ai pas hésité à satisfaire les moindres désirs de mon chef. Puis quand mon pauvre mari est tombé malade, je suis allé me consoler 3 fois par semaine dans les bras de son cousin qui me faisait si bien l’amour !
St Pierre la regarde, dubitatif … puis lui tend une clé :
– Prend ma fille, lui dit-il
– Quelle est donc cette clé ? lui demande Gisèle

St Pierre lui répond :
– C’est la clé de ma chambre….


Le billet du matin : Prix de l’humour politique 2014
La Blague du Matin fournisseur officiel de bonne humeur !