À rebours de plusieurs ténors de l’UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet est favorable au front républicain lors du second tour de la législative partielle dans le Doubs. La formation dirigée par Nicolas Sarkozy doit officialiser sa position mardi.