Alors que Nicolas Sarkozy doit officialiser, mardi après-midi, la position de l’UMP pour le second tour de la législative partielle dans le Doubs qui opposera un candidat FN à un PS, Alain Juppé a appelé à “faire barrage” au parti d’extrême droite.