Une offre d’emploi cherchant à recruter un graphiste “non juif”, publiée lundi, a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. Les explications confuses avancées par l’entreprise qui l’a postée n’ont guère convaincu.