Philippe Martinez, numéro un de la Fédération de la métallurgie, a été élu mardi secrétaire général de la CGT à la quasi-unanimité par le “Parlement” de la centrale, succédant à Thierry Lepaon démissionnaire, après des semaines de crise.