L’UMP a invité mardi ses électeurs à voter blanc ou à s’abstenir lors du second tour de la législative partielle du Doubs, qui opposera le PS et le FN. Une stratégie qui ne fait pas l’unanimité au sein du principal parti de droite.