La procureure de Paris a requis mercredi 30 000 euros d’amende contre Dieudonné pour son message posté sur Facebook le 11 janvier, dans lequel il disait se sentir “Charlie Coulibaly” au soir des grandes manifestations ayant eu lieu en France.