Plus de huit jours après le début du scandale, Jérôme Cahuzac se livre dans un entretien publié dans “La Dépêche du Midi”. L’ex-ministre se dit traqué et affirme n’avoir “pas encore pris de décision” pour son siège de député à l’Assemblée nationale.