Cinq jours après son interpellation pour l’agression au couteau de trois militaires devant un centre communautaire juif à Nice, Moussa Coulibaly a été mis en examen pour tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste.