Six personnes soupçonnées d’avoir recruté des candidats au jihad ont été interpellées dans la région de Toulouse et d’Albi (Tarn). Cette opération intervient cinq jours après un coup de filet similaire mené en régions parisienne et lyonnaise.