Pour les élections départementales de mars 2015, l’Union des démocrates musulmans français va présenter des candidats dans huit cantons. Le petit parti, qui se défend de vouloir islamiser la France, veut donner une voix aux musulmans.