La cour d’appel de Paris a annulé l’arbitrage qui avait soldé le litige en 2008 entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais sur la revente d’Adidas, et va reprendre le dossier. L’homme d’affaires avait reçu à l’époque 403 millions d’euros.