Pour l’opposition de droite et de la gauche de la gauche, le recours du gouvernement à l’article 49-3 de la Constitution pour faire adopter le projet de la loi Macron sur l’activité et la croissance marque la fin de la majorité.