Le Conseil d’État a confirmé la décision du tribunal administratif de Nîmes (Vaucluse) d’annuler l’élection de Joris Hébrard à la mairie de Pontet. En cause : des irrégularités de signatures constatées au moment du vote en mars 2014.