Marine Le Pen a labouré, jeudi, le Salon de l’agriculture, reçue poliment par les agriculteurs, plus chaleureusement par le public, à un mois des départementales où le vote FN pourrait trouver un terreau fertile dans le monde rural.