Le Parlement autrichien a adopté, mercredi, une loi interdisant le financement étranger des imams et des lieux de cultes musulmans. Une initiative suivie de près dans les pays européens qui s’inquiètent des dérives jihadistes.