L’Agence France Presse, qui a, par méprise, annoncé samedi la mort de l’industriel français Martin Bouygues a formulé un démenti après que l’information a été relayée par de nombreux médias. Une enquête a été ouverte au sein de l’AFP.