Selon RTL, trois hommes suspectés d’avoir commis l’attentat de la rue des Rosiers, en 1982, le plus grave depuis la Libération, ont été identifiés. Le juge d’instruction Marc Trévidic a lancé des mandats d’arrêt à leur encontre.