Le tribunal de grande instance de Paris s’est déclaré jeudi compétent pour juger le réseau social dans un conflit l’opposant à un internaute, alors que le géant du Net prétendait n’avoir de comptes à rendre qu’à la justice américaine.