Manuel Valls a annoncé vendredi des mesures en faveur des logements sociaux et de la mixité de leurs habitants, objectif central d’une “politique de peuplement” censée mettre fin, selon ses mots, aux situations
d'”apartheid” en France.