Entre 1 700 et 4 000 personnes ont manifesté dimanche à Paris à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le but étant de rappeler que “les femmes dans le monde entier continuent d’être discriminées, battues, violées”.