Un septième proche d’Amédy Coulibaly, l’un des auteurs des attentats de Paris début janvier, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste après avoir été arrêté mardi.