Lors de son déplacement en Allemagne mardi, le président François Hollande a affirmé qu’il serait possible d’ici la fin de la semaine d’identifier l’ensemble des 150 personnes tuées dans le crash de l’avion de Germanwings.