Nicolas Sarkozy a été placé, mercredi, sous le statut de témoin assisté à l’issue de son interrogatoire de première comparution dans l’affaire des pénalités de ses comptes de campagne, lors de la présidentielle de 2012.