La seconde boîte noire de l’A320 de Germanwings a été retrouvée. L’analyse de la première avait révélé que le copilote avait volontairement précipité la chute de l’avion. Peu avant, il avait par ailleurs fait des recherches sur le suicide.