La nouvelle provocation de Jean-Marie Le Pen, qui persiste à dire que les chambres à gaz nazies sont un “détail de l’histoire”, suscite la colère de sa fille, ouvre une fracture au Front national et menace sa candidature aux élections régionales.