Quatre motions concurrentes ont été déposées samedi en amont du Congrès du Parti socialiste prévu en juin. Martine Aubry a mis fin au suspense en tombant d’accord sur un texte commun avec le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis.