La CGT a blanchi mardi son ancien numéro un Thierry Lepaon, qui avait démissionné suite à des révélations sur le coût de la rénovation de son appartement et de son bureau.